Atelier Travail et Care

Débats et controverses

  • Et la tendresse, bordel ?

    , par Pascale Molinier

    Dans le champ de la dépendance, au nom du « professionnalisme », il faudrait bannir la relation affective dans les soins. Mais nous ne sommes pas encore des posthumains et avons toujours besoin de tendresse.

  • Au-delà de la féminité et du maternel, le travail du care

    , par Pascale Molinier

    Pour tâcher de mieux cerner ce que signifie le care en termes d’expérience vécue, d’invention pratique ou d’improvisation morale sur le terrain mouvant du travail et des interactions ordinaires, Pascale Molinier aborde ici le travail du care sous cinq facettes différentes : 1) le care comme (...)

Expériences

  • Pour la refondation de l’hôpital public

    Lancement des Ateliers pour la refondation du service public hospitalier

    Le texte d’appel à la création des Ateliers pour la refondation du service public hospitalier, auquel ont contribué les Ateliers Travail et Démocratie

  • Parler de son travail, c’est déjà commencer à agir 

    Une recherche-action syndicale avec des aides à domicile

    , par Isabelle Bourboulon

    La souffrance au travail, omniprésente aujourd’hui, n’est pas une fatalité. Même chez les aides à domicile, profession très peu syndiquée, des initiatives syndicales peuvent transformer la souffrance en parole, et la parole en action collective. A condition de creuser l’énigme du travail réel. (...)

Traces d’activité

  • Le care, une éthique du travail ?

    compte-rendu de la plénière du 15/04/2019

    En introduction, Pascale Molinier (Université Paris 8) rappelle que le « care », terme intraduisible dans sa polysémie, mais qu’on peut approcher par l’idée de « souci des autres », se traduit par une action concrète indissociable d’une dimension morale, d’une éthique de la responsabilité, (...)